Les Techniques

Veste polaire, casquette, T-shirt, autant de possibilités pour broder votre logo d’entreprise, le nom du client.

La digitalisation, c’est la transformation de l’image en points de broderie.
Votre image arrive sous forme de dessin, d’image vectorielle. La transformation d’une image en points de broderie se fait à l’aide d’un logiciel de broderie.

Point par point, le motif est digitalisé selon les caractéristiques données : tissu, fil, taille, style de points. Les points créés forment le motif pour obtenir le motif de la broderie à broder sur la machine.

Le tarif de la digitalisation est fonction du nombre de points de broderie, avec un supplément pour les broderies de grand taille (au delà de 50.000 points). En fonction de la difficulté du travail, suivant la qualité de l’image fournie, le devis sera un forfait ou pour une image plus complexe, le tarif sera horaire. Le prix de la broderie elle-même dépend du nombre de points de piquage et les frais techniques de digitalisation ne sont facturés que pour la première production de broderie.

LES POINTS DE BRODERIE

Point de remplissage : le plus souvent utilisé, il remplit la surface à broder suivant la texture qu’on veut apporter à la broderie (broderie simple, effet, de poils, effets de carreaux, etc).

Point redwork : sert à faire des broderies simples, sans remplissage.

Appliqué : un morceau de tissu sur le tissu à embellir pour créer un effet de pièce rapportée, rebrodée par un contour plus ou moins épais. Il peut s’agir de formes géométriques, d’animaux, de bandes, etc.

Le point de Bourdon ou point Satin, suivant les logiciels, permet de faire des broderies à l’ancienne, bien remplies, bien fournies pour créer un relief dans les lettrages (monogrammes, initiales) ou même certains contours à qui l’on veut donner de l’épaisseur.